zéro déchet

Ma salle de lavage PRESQUE zéro déchet 1


En plein cœur de la Semaine québécoise de la réduction des déchets, j’avais envie de vous donner un coup de pouce pour emboîter le pas à ce mouvement. C’est difficile de se lancer sur tous les fronts en même temps et surtout décourageant! Alors, pourquoi ne pas commencer par attaquer une pièce à la fois!? Cette fois-ci, c’est la salle de lavage qui est à l’honneur!

SI vous cherchez des recettes de savon à linge vous pouvez arrêter de lire maintenant. HIHI, je souhaite plutôt vous aider à vous organiser pour RÉDUIRE votre production de déchets dans votre salle de lavage avec des trucs simples et accessibles. Pas besoin de courir des ingrédients aux quatre coins de la ville. (Surtout en région, c’est comme impensable!)

D’abord, pas besoin de tout rénover, on fait avec ce que l’on a! Pour ma part, j’ai la chance d’avoir « ZE » salle de lavage de rêve! MAIS un coin de cave fait très bien l’affaire, tant qu’on a une laveuse, une sécheuse et un accès à de l’eau en quelque part dans la maison. Jusqu’à maintenant, je crois que c’est  assez accessible! hihi!

 zéro déchet

Les vilaines taches

Si comme moi vous avez des enfants, il vous faudra quelques petits outils pour frotter les tonnes de taches que ces petites bêtes produisent en une journée!

Poudre magique

Oubliez le poush-poush antitaches! Un: ça fonctionne plus ou moins bien,  DEUX: c’est HYPER nocif pour votre santé et celle de la planète et TROIS: ça coûte cher! Un petit bac de plastique, de l’eau chaude et du percarbonate de sodium. De kessé? C’est un agent blanchissant (comme l’eau de Javel, version non-nocive pour l’environnement) qui agit simplement en libérant de l’oxygène dans l’eau ce qui prévient le jaunissement et fait disparaître les taches! Il se trouve facilement en vrac, sous forme de poudre, dans les boutiques de produits naturels, comme Vert Essentiel. Vous êtes maniaque du blanc? Après un trempage (ou simplement après en avoir ajouter 1/4 de tasse à votre brassée) étendez votre linge au soleil sur la corde à linge pour obtenir un beau blanc éclatant! Psssst: On peut l’utiliser pour détacher les vêtements de couleurs aussi sans altérer leur apparence.

zéro déchet

Savon de pays

Pour les taches récalcitrantes, voici la formule magique: un bon frottage avec une barre de savon de pays et une trempette à l’eau froide! Pas plus compliqué que ça. À garder sur le  bord de votre évier! La Savonnerie des dilligences en fait un qui s’appelle Madame Blancheville à 7,99$/200g.

Brosse à dent

Dans votre ancienne vie vous utilisiez des brosses à dent de plastique plutôt que celles en bambou? Pas de problème, donnez leur une deuxième vie pour faire votre ménage/ lavage. Perso, je m’en sers surtout pour frotter les bottes de pluie ou les semelles blanches de mes converses… ah et aussi l’abreuvoir de mes poules, mais ça c’est une autre histoire…

Trempette

Plusieurs vous dirons qu’une trempette à l’eau froide suffit pour déloger les taches. Honnêtement, ça ne fonctionne pas chez nous! Je crois que j’attends trop avant d’attaquer le problème… #procrastination101, mais si vous êtes plus rapide que moi, je crois que ça vaut le coup d’essayer!  Dans ma salle de lavage de rêve,  j’ai un géant évier qui peut contenir vraimeeeeent beaucoup d’eau. À l’achat, je trouvais l’idée vraiment bonne, mais finalement je ne l’utilise jamais à sa plein capacité. Si j’ai seulement quelques petits morceaux à tremper, j’utilise un petit bac de plastique que je dépose au fond de mon lavabo afin d’économiser l’eau.  Je ne regrette quand même pas mon choix, puisque les hauts bords m’évite d’éclabousser partout… je suis un brin gaffeuse! Finalement, si vous faites beaucoup sport et transpirez pas mal…à la longue les vêtements puent, même si ont achètent des tissus fait pour ça! (Croyez-moi!), alors le truc est de faire tremper tout ça dans le bain avec du Borax (disponible en vrac) et du vinaigre et de faire un bon lavage, puis finalement d’étendre sur la corde à linge par une belle journée fraîche d’automne! Problème d’odeur réglé!

 

Côté laveuse

Depuis près de deux ans, j’utilise les produits PURE dans ma salle de lavage. J’adore l’odeur et cette entreprise écolo, certifié engagement climat par Ecocert. (Pour plus de détails sur cette entreprise, voir l’article: PURE: écolo, efficice et transparent!  ). La lessive est très  concentrée, donc je l’utilise en petite quantité (25 ml/brassée seulement). Une bouteille de 2,5L me permet de faire 100 brassées!!! Seul petit bémol, l’odeur disparaît presque entièrement. Comme j’aime bien que mes vêtements sentent quelque chose,  j’ajoute aussi l’assouplisseur de la même marque. Je vous en parle plus en détails dans le prochain paragraphe, mais comme je n’utilise pas de feuilles assouplissantes jetables, ça aide aussi à ce que mes vêtements ne soit pas tout raides! Gros bonus, je trouve facilement ces produits en vrac près de chez moi et c’est économique! (Lessive: 14,99$/ 2,5L en contenant vs 3,95$/L en vrac, Assouplissant: 8,99$/2,5L en contenant vs 2,75$/L en vrac.) Pour les serviettes, j’ajoute un peu de vinaigre dans le compartiment à eau de javel pour éliminer l’odeur d’humidité qui reste parfois après le lavage. Facile de même! Pssst: le vinaigre aussi se trouve en vrac! #zerodechet

zéro déchet

 

Côté sécheuse

Oui, j’ai maintenant une corde à linge (ALLELUIA!), mais les jours de lavage j’ai encore un peu de difficulté à coordonner mes brassées avec le temps de séchage hihihi. Surtout à cette période de l’année où ça sèche pas mal moins vite à l’extérieur. Alors, j’utilise encore pas mal ma sécheuse. J’ai un petit séchoir pour suspendre les vêtements qui ne vont pas à la sécheuse et on utilise aussi des cintres dans le garde-robe (oui oui, j’ai un garde-robe dans la salle de lavage, je vous le dit: le rêve!) pour faire sécher les vestes, les chemises et  les kits de vélo de mon homme. Il y a environs un an, j’ai réussi à terminer ma géante boîte de feuilles de « Bounce » et à convaincre mon chum de ne plus en acheter.  Au début on ne mettait rien et on pognait des chocs sans arrêts à cause de la statique. #pascool À Noël, j’ai reçu des balles de séchage en laine. J’étais vraiiiiment heureuse! MAIS, après quelques essais, je trouvais qu’il y avait toujours des petits fils blancs sur mes vêtements foncés, comme si j’avais un chien ou un chat. (Il existe plusieurs entreprises qui en fabriquent, alors il faut essayer et trouver les bonnes. GROS SCOOP: une entreprise de Vaudreuil-Dorion s’est lancé dans la fabrication de balles de séchage en laine d’alpaga et elles seront très très bientôt en vente en exclusivité chez Vert Essentiel!) Gros plus, les balles de séchage réduisent le temps de séchage (=économie d’énergie!) et assouplissent les vêtements. En poursuivant mes recherches, je suis tombé sur des feuilles assouplissantes lavables de la marque PurEcoSheet. Elles se vendent en paquet de deux (15,99$) et peuvent servir pour des centaines de séchages. Ensuite, comble du bonheur pour l’écolo en moi, on peut coudre un côté et s’en faire des mitaines pour le four: wow! En plus, ça fonctionne super bien! Be-bye statique! Vous pouvez y ajouter (aux balle de séchages aussi d’ailleurs) quelques gouttes de votre huile essentielle préférée pour parfumer vos vêtements. Et, j’utilise encore mes balles de séchage pour les brassées de serviette: zéro déchet!

 zéro déchetCrédit photo: purecosheet.com

Presque zéro déchet

HAHA! Voilà le déchet que je produit le plus dans ma salle de lavage: la charpie de sécheuse. La blogueuse zéro déchet, Cindy Trottier a tenté une expérience avec son bac de compost en y mettant toute sorte de choses dites compostables, comme la charpie de sécheuse. (Lire cet article ici) Surprise, puisqu’on ne porte pas que des vêtements faits de matière naturelle, la charpie ne se décompose pas bien. Toutefois, elle peut être utilisée pour faire des allume-feux maisons en remplissant des rouleaux de papier de toilette vides. #pourquoipas En toute honnêteté, j’avais commencé à la garder dans le but de l’essayer, mais je n’y ai plus repensé et j’ai finalement tout jeté à la poubelle… On peut toujours s’améliorer!

Comme je le dis toujours, chaque petit geste compte! Réduire notre production de déchets une pièce à la fois est un bonne façon de se lancer! Si vous êtes du genre à foncer tête première dans tout ce que vous faites, je vous conseille de commencer par la cuisine. Juste en faisant du compost domestique, vous allez réduire le contenu de votre poubelle de près de 50% de son contenu. BAM! Si vous êtes du type plus prudent, allez-y avec la salle de bain ou la salle de lavage! #babysteps 

*** Je n’ai reçu aucune compensation financière pour les produits que j’ai présentés dans cet article.

 


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

One thought on “Ma salle de lavage PRESQUE zéro déchet