Des poules dans ma cour

Des poules dans ma cour: Ben oui, même en hiver! 4


Depuis janvier, la ville de Beauharnois a donné le feu vert à ses résidents concernant la possession de poules en milieu urbain! Je CAPOTE! Cet automne, j’étais assise dans les bureaux de la ville pour jaser du Jardin Collectif et j’en ai profité pour demander leur position face à l’agriculture urbaine et la sécurité alimentaire. La réponse? On ne s’est pas vraiment penché sur le sujet… et quelques mois plus tard: BAM! On peut avoir des poules en toute légalité! Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais juste bravo et merci pour cette belle ouverture d’esprit! Pour voir l’article du Journal St-François: c’est ICI.

poules

Miam! Des cocos frais tous les jours!

Ceci étant dit, ça ne veut pas dire qu’on peut aller s’acheter dix poules demain matin et les lâcher lousse sur notre terrain. Il y a quand même des règles émises par la municipalité, mais aussi des façons de faire à respecter pour la sécurité et la santé de vos poules et votre famille. Le règlement municipal limite à 3 poules par foyer et exige un poulailler fermer qui ne dégage aucune odeur et ne cause aucun dérangement aux voisins. Pas si contraignant quand même! Pour ma part, je vous conseille TRÈS fortement de vous informer comme il faut avant de vous lancer! J’ai moi-même suivi une petite formation de quelques heures chez Plumes & Jardin pour me rassurer, mais aussi connaître la base pour assurer une belle vie à mes cocottes! Malgré toute l’information recueillie avant de commencer, on a appris BEAUCOUP sur le tas! Surtout en ce qui concerne…l’hiver!

poules

C’est l’hiver

Décembre arrive avec son frette sibérien. Je vais être honnête avec vous: on n’était pas prêts pantoute! Pourtant, on croyait l’être! J’avais lu sur les internet que les poules s’adaptent très bien au froid, qu’elles ne doivent pas trop être chouchoutées et réchauffées… bref, on avait mis une petite lampe chauffante 70W juste au cas où, pour qu’elles puissent rentrer se réchauffer au besoin. Et là, il a fait -30! Marguerite s’est gelée la crête et malgré mes bons soins, quatre jours plus tard, elle nous quittait. Ç’a été tellement vite! Ma belle poule rousse, toute fringante. La chef de la basse-cour s’est laissée mourir de douleur… Je m’en voulais tellement. On a rapidement réagi pour éviter que les deux autres subissent le même sort. L’homme a sorti ses aptitudes d’électricien et a installé un thermostat. Je suis allée acheter une lampe chauffante 150W et un thermomètre pour vérifier la température à chaque visite au poulailler. On a aussi placardé les côtés plus exposés au vent avec des « feux » pancartes électorales (merci beau-papa) et on a restreint les heures de sorties dans l’enclos. Finalement, l’homme a installé une lumière extérieure pour faciliter nos soins au poulailler en soirée et prolonger artificiellement la durée du jour pour optimiser la ponte.

poules

L’homme à la rescousse de ses poulettes!

poules

Isolation extérieure DIY!

poules

Éclairage d’appoint sur minuterie.

La lumière rouge produite par les lampes UV peut causer un stress chez les poules, alors on a commandé en octobre (la date est importante ici!) deux « lampes » en céramique qui dégage seulement de la chaleur (pas de lumière) pour chauffer le poulailler. Nous les avons reçus… au début du mois de février. Oups! Une chance que nous avions payé l’extra pour la livraison rapide! Bref, maintenant nos cocottes peuvent dormir à point fermé dans l’obscurité complète!

poules

Nouveau système de chauffage!

Le pire ennemi des poules, ce n’est pas le froid. Elles peuvent facilement s’acclimater à des températures hivernales « normales » (genre -10 degrés..) Par contre, elles tolèrent très mal l’humidité. J’avais donc lu qu’il ne fallait pas trop isoler le poulailler ni y mettre l’abreuvoir. MAIS,  je n’ai pas trouvé de système ABORDABLE qui garde l’eau dégelée par -30 degrés! Alors, un de nos amis (coucou Toton Mathieu) nous a construit un support en métal sur mesure pour installer notre abreuvoir « diy » DANS le poulailler (ben oui, on est fous de même!) et y fixer une lampe 50W pour que l’eau ne gèle JAMAIS. L’eau est vraiment importante, été comme hiver, car elle aide les poules à réguler leur température interne. Résultat: nous avons deux poulettes très heureuses qui pondent de beaux cocos frais chaque matin! Elles peuvent sortir prendre l’air tous les jours, manger et faire leurs trucs de poules en toute sécurité!

poules

Abreuvoir haute technologie! Vive le système D! (D= débrouillardise…)

poules

#poulesdeluxe

J’ai aussi découvert qu’elles n’aiment pas trop la neige. Disons que dans les derniers jours, on a été gâté côté neige et malheureusement, elle ne tombait pas du bon bord. L’enclos a été recouvert d’un bon 10 cm de poudreuse! Tant que je n’allais pas pelleter, mesdames Macha et Guiness refusaient de sortir… #poulesdeluxe

poules

Let it snow!

poules

Mes poulettes dans la neige qui cherche du gazon!

Alors, si vous songez à adopter une petite basse-cour au printemps prochain, j’espère que vous songerez à les garder toute l’année! Un des problèmes avec l’augmentation du nombre de fermiers urbains, c’est que bien des gens s’en débarrassent l’hiver venu, croyant que c’est trop compliqué. Après les chats errants, connaîtrons-nous les poules de ruelle? Pour vrai, réfléchissez bien à tout ce que ça implique avant de vous engager. Dites-vous que c’est comme avoir un chien! Vous devez les sortir tous les jours, et les rentrées le soir,  les nourrir et nettoyer leur poulailler régulièrement. ET, vous devez les faire « garder » quand vous partez en vacances!

Bonne réflexion! Perso, c’est un gros OUI!!!

poules

Une fermière urbaine heureuse :)

En rafale, voici mes trucs pour garder vos poulettes en santé durant l’hiver:

  • Installer une source de chaleur en hauteur (idéalement qui ne produit pas de lumière pour que vos poules puissent dormir dans l’obscurité la nuit) avec thermostat pour contrôler la température. (Ici, nous l’avons réglée à 5°)
  • Ne PAS isoler complètement/hermétiquement votre poulailler, car le taux d’humidité risque de devenir trop élevé et causer des problèmes de santé à vos poules. Vous pouvez ajouter de l’isolement intérieure ou extérieure sur les côtés plus exposés au vent. ATTENTION aux matériaux utilisés, vos poules vont assurément picosser et ingérer ce que vous aller mettre.
  • Mettre une bonne couche de ripe au fond du poulailler. (environs 2-3 pouces)
  • Vous assurer que vos poulettes ont accès à de l’eau fraîche en tout temps. (Si vous décidez de la laisser dehors, il faut absolument un système pour déglacer l’eau ou la changer plusieurs fois par jour.)
  • Les jours de grand froid, restreindre les heures de sortie à l’extérieur du poulailler. Ouvrez la porte plus tard et fermez plus tôt. (Ici, nous avons mis une alarme à 18h30, pour nous rappeler d’aller rentrer les poules!)
  • Pour favoriser la ponte en hiver, ajouter une source lumineuse sur minuterie afin de prolonger artificiellement la durée du jour. (14 à 16h de luminosité sont nécessaire)
  • Côté nourriture, vous pouvez leur offrir des pâtes, du riz, du pain, des légumineuses, du poisson, des fruits et légumes (attention certains aliments ne sont pas recommandés!), des verdures comme des pousses et des germinations, de la soupe tiède  ou du gruau par grand froid.

Des poules dans ma cour

Vous avez manquez mes précédents articles de la série « Des poules dans ma cour »? Les voici:

Des poules dans ma cour: le processus

Des poules dans ma cour: le processus- deuxième partie

Des poules dans ma cour: ENFIN, la 3e partie!

Des poules dans ma cour: L’hiver vient.

AVERTISSEMENTS

Veuillez noter que ces conseils proviennent uniquement de mon expérience personnelle. Des nuances peuvent s’appliquer selon le cas de chacun. Ceci ne remplace pas l’avis d’un expert.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’électricité, veuillez demander l’aide d’un professionnel. Les risques de feu sont très élevés en raison des matériaux inflammables qui se trouvent dans votre poulailler. Soyez vigilants.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 thoughts on “Des poules dans ma cour: Ben oui, même en hiver!

  • Daniel Giroux

    tres ingenieux votre systeme pour eau hiver .j imagine qu elle boive par le dessous a quel hauteur la bouteille du sol .la lumiere est de quel couleur car ils leur faut de la noirceur dans le poulailler. avez vous un site pour construire avec mesure son poulailler pour trois poules.merci a l avance de la reponse .

  • Sonia Huard

    Wow,j’ai bien aimé te lire,nous sa fait 3 ans qu’ont a des poules,et ont les gardes toute l’hiver,j’ai de bien belles grosses poules de race orpington,mais beaucoup d’humidité dans notre petit poulailler,ce qui m’intéresse le plus ces de me fabriquer une abreuvoir extérieur mais chauffante pour nos hiver assez olé du québec,car je crois que mon abreuvoir cause de l’humidité mais elle sont dispendieuse les chauffante et ta lampe qui ne fait pas de lumière,première fois que j’en entend parler,je serais intéresser de savoir où tu as trouver sa,a chaque année ont a un nouveau problème,mortalité,vent,humidité,lumière et surtout l’eau,j’ai perdu ma belle noirette orpington cette semaine ,mort subite,j’ai même donner un bain a fauvette qui avais les fesse pleine de fiente et sécher au séchoir pour qu’elle soit bien,en tout merci de tes conseil.

    • martine Post author

      Pas facile les hivers québécois!!! On a pris les ampoules en céramique sur e-bay. Attention la livraison est assez longue. Pour ce qui est de l’humidité, en effet il se peut que ce soit l’abreuvois, surtout si elle a une grande ouverture. Souvent c’est relié à l’isolation trop importante et le manque de ventilation… Bonne chance :)