#imparfaite

#imparfaite 4


Je suis la reine de la culpabilité. Pas que je sois coupable de quoi que ce soit de grave là…mais je dois dire « jme sens coupable » un million de fois par semaine! Ce maudit sentiment qui te rend gênée de vivre! Depuis que je suis mère, c’est encore pire! Me sens mal de pas assez jouer avec ma fille, me sens mal de l’envoyer à la garderie, alors que je ne travaille pas « pour de vrai », me sens mal de lâcher prise parfois et de la laisser gagner, me sens mal d’utiliser des couches jetables………. ETC À L’INFINI!!

Depuis que j’ai démarré le blogue, le sentiment de culpabilité a encore monté d’un cran! Quand je croise des gens que je connais dans un magasin pas trop écolo et qu’ils me surprennent à faire un choix moins vert,  quand je choisi une solution facile et rapide, quand j’achète des légumes à l’épicerie plutôt qu’au marché, quand je vais dans une grande surface où je suis certaine de trouver à bas prix plutôt que de me tourner vers un commerce local et souvent plus coûteux ou d’entreprendre une chasse au trésor interminable dans l’univers du seconde main, quand j’utilise mon vieux savon parce que je n’ai pas eu le temps d’aller chercher mon savon gentil, quand je mange des chips (les sacs ne sont JAMAIS recyclables), quand j’écris moins sur le blogue et la page Facebook parce que c’est l’été et l’été c’est fait pour jouer, quand, quand, quand…. ça n’arrête plus! OUF! Dans le fond, je cherche une perfection qui n’existe pas. Je suis exposée à des gens plus extrêmes que moi dans leur démarche et je me compare en me disant que je n’en fais pas assez. Et en prime, je vous encourage en vous disant qu’il ne faut pas lâcher et que chaque geste fait une différence, aussi petit soit-il! Aille aille aille, je trouve que je fais dure parfois…

MAIS, la majorité du temps, je me trouve bonne! Depuis mon virage vert, je suis fière de moi plus souvent! Et cette culpabilité un peu malsaine a du bon au fond, elle me pousse à chasser la paresse qui me ramène à mes vieilles habitudes, elle m’encourage à ne pas lâcher en me disant que chaque petit geste fait une différence! Hihihi! Et puis, il y a vous! Vous qui comptez sur moi pour vous inspirer! J’avoue que parfois ça me met de la pression et c’est là que la culpabilité refait surface. Mais, dites-le moi si je me trompe, des modèles imparfaits on aime ça! On peut se dire « Ayoye, elle aussi elle baisse les bras parfois, craque et mange des chips!!! » Alors, c’est ce qui m’a inspiré cet article. J’avais le goût de vous dire d’être VRAIS! Assumons notre imperfection, parce que la plupart du temps on est des héros écolos! Je me rends compte que peu de gens réalisent l’effet de leurs gestes sur la planète. Nous on a la chance de s’en rendre compte pas à peu près! Oui, ça nous amène de la culpabilité parfois, mais ça nous amène surtout à nous dépasser et à entreprendre des petits changements dans nos vies qui ont un impact réel sur l’environnement!

#ecoloimparfaite #bebyeculpabilité #cétaitlaminutequetainedemartinelagirouette #jemassume

Ah j’oubliais! Besoin d’un coup de pouce pour débuter un virage vert ou pour vous encourager à le poursuivre? Inscrivez-vous àl’infolettre Défi Virage Vert! Chaque mois, je vous propose un nouveau défi, des solutions simples et je vous offre toujours du contenu exclusif!! D’ailleurs, le mois prochain (août), pour vous donner une petite tape dans le dos, je vous ai trouvé un cadeau pas mal intéressant!!!! Inscrivez-vous pour en savoir plus!!!

Continuez de partager vos bons coups verts sur instagram avec le hashtag #defiviragevert


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 thoughts on “#imparfaite

  • Chantal

    Je suis mitigé sur le sujet…Est-ce que la perfection existe, non, je ne le suis pas et j’en suis bien heureuse. (C’est ce qui fait mon charme!!!!).
    Par contre là ou ça me titille un peu, c’est quand une personne s’affiche avec telle ou telle conviction, valeur, et qu’elle ne les suis que finalement que quand cela fait son affaire, pcq cette fois-ci c’était trop compliqué, cette autre fois par manque de temps, cette autre fois par paresse, et ainsi de suite… Ne pas le faire pcq nous n’avons pas le choix ( manque de sous, ect ….) est correct. Je sais pas si je m’explique correctement.

    Pour ce qui est des enfants, je suis très différente de toi, j’ai décidé d’être à la maison, nous avons fait des choix financiers en conséquence, et de garder mes enfants avec moi. Je ne veux rien perdre de tout ce temps qui passe si vite et qui ne reviendra jamais.
    J’ai en tête le témoignage d’une maman qui a perdu ses enfants en bas âge, elle disait qu’elle était fâché de tout ces souvenirs qu’elle n’avait pas de ses enfants pour toute les fois qu’ils n’étaient pas avec elle.
    Je me trouve tellement, mais alors là tellement chanceuse de jouer et rire avec mes enfants à tout les jours et je suis trop égoïste pour permettre à une autre personne pour en profiter à ma place.

    • martine Post author

      Via le blogue, je tente simplement d’inspirer les gens à adopter de petits gestes verts pour avoir un mode de vie plus écolo. Je souhaite être un modèle vrai, accessible et surtout équilibré! Mes convictions sont réelles et oui, parfois je n’arrive pas à les respecter à la lettre pour toutes sortes de raisons. Ce n’est pas un choix délibéré de les suivre que lorsque « ça fait mon affaire »… Je suis désolé que vous ayez interprété mon article en ce sens.