Écolos technos: mes meilleurs outils

Écolos technos: mes meilleurs outils!


Je l’avoue, je suis accro à mon téléphone cellulaire! Il est carrément scotché à ma main! Il a tellement de fonctions: appareil photo, agenda, téléphone, calculatrice, aide-mémoire, calepin de notes et toute ces applications qui nous facilite la vie!!! Ahhh! <3 J’aime bien mon ordinateur portable aussi qui me permet de fouiner davantage sur les z’internets  dans un format qui épargne un peu mes yeux! Ne me jugez pas! Ce sont mes outils de travail, bon! Mouhahahah!

Bref, je vous dévoile sans plus tarder mes outils web « prèf » ces temps-ci:

Moteur de recherche 2.0

Merci homme de ma vie de m’avoir fait découvrir Ecosia! Imaginez un Google qui permet de planter des arbres au Burkina Faso à chacune de vos recherches sur le web! Oui ça se peut!!! Le fonctionnement est simple, Ecosia utilise 80% des revenus publicitaires afin de financer la plantation des arbres. La reforestation en région aride permet de ramener l’eau et du même coup une faune et une flore plus variée qui permet aux populations d’avoir des vies plus saines. Septiques? Un rapport budgétaire est publié chaque mois sur le site web afin d’être le plus transparent possible avec nous, les utilisateurs. Un petit compteur situé sur l’interface nous permet de voir le nombre d’arbres plantés grâce à nos recherches! À proposer à la Fondation des Cowboys Fringants

Outils web: Écosia

Plantes à partager

Grâce à Plant Catching, plus besoin de courir les foires horticoles pour partager vos surplus de vivaces ou de plants de tomates! Inscrivez simplement ce que vous avez à donner et les gens de la région pourront vous contacter! Bon, vous aurez compris que ça fonctionne dans l’autre sens aussi, vous pouvez y faire des trouvailles pour votre jardin! Les potagers libre-service des Incroyables Comestibles du Suroît y sont aussi répertoriés! Vous verrez qu’il y a malheureusement peu d’utilisateurs dans la région de Beauharnois-Salaberry. Je vous mets au défi de faire exploser le logiciel! Hihi, pour vrai, ce serait vraiment l’fun de pouvoir échanger nos semences, plants et outils à petit prix! Mucho écolo!

Gérer son bac!

Ah! Le recyclage! Perso, je ne sais jamais qu’est-ce qui va ou non dans le bac! Mon chum me chicane (pas trop fort là, inquiétez-vous pas) parce qu’il croit que je mets n’importe quoi pour me déculpabiliser et il a un peu raison, parfois… Faux, je ne me sens pas coupable, parce que je travaille très fort pour réduire l’emballage à la source, lorsque je fais mes emplettes!  Alors, ce qui reste je souhaite très très fort pouvoir le recycler, mais ce n’est pas toujours possible. Tanner de me fier à ce que j’entends ici et là dans les médias, j’ai fait une petite recherche et j’ai trouvé l’outil parfait: recreer.ca! La version mobile (m.recreer.ca) est géniale! Mon onglet préféré: Ne va pas dans le bac! Simple et précis! Merci bonsoir!

Des bubulles, des bubulles, des bubulles!

Ouin, j’ai peut-être écouté trop souvent Nemo… Pour ceux et celles qui ne comprennent toujours pas le sens de mon sous-titre: on va jaser poissons! Bon, nous le savons, la majorité des techniques de pêche utilisées sont désastreuses pour l’environnement marin et ses écosystèmes. Un des moyens de manifester notre mécontentement et faire notre part est de choisir des poissons issus de technique de pêche durable. Pas toujours facile à trouver et encore moins de s’y retrouver! J’ai testé l’application Seafood Watch. Impossible de trouver un commerce québécois qui propose des poissons gentils :( Probablement parce que c’est une application américaine… Pas grave! Si vous lisez un peu l’anglais, ça vaut la peine de la télécharger pour leurs recommandations, classées par espèce de A à Z. Par exemple, le Saumon d’Atlantique du Canada issu d’un système d’aquaculture durable est un des meilleurs choix côté Salmonidés.

Plus près de chez nous, en se basant sur les évaluations faites par le programme Seafood Watch, l’Aquarium du Québec en collaboration avec le réseau SEPAQ, ont produit en 2015, un guide merveilleux pour la consommation des produits de la mer: Menu Bleu Marin. Il a l’avantage d’être adapté aux espèces que l’on retrouve au Québec! Par contre, pas d’applications mobiles…

Achat local

On entend ces mots partout dernièrement! Je vous ai d’ailleurs partagé un article sur le sujet cette semaine… Vous ne l’avez pas lu??? Cliquez ICI tout de suite! Hihihi! Si vous cherchez désespérément où vous approvisionner en légumes bio et locaux,  consultez mon Répertoire des fermes offrant des paniers de légumes biologiques.

Pour TOUT le reste, il y a Signé Local: La vitrine du Made in Québec! C’est un moteur de recherche qui permet de localiser les entreprises d’artisans québécois dans toutes les sphères d’activité, comme l’alimentation, la mode, les enfants, la maison… VRAIMENT un merveilleux outil! Il y a aussi un blogue qui nous fait découvrir toutes sortes de produits et une section (attention ça c’est hot) promotion! Parce qu’il faut se le dire, acheter local, ce n’est pas comme aller au Wal Mart côté prix…alors surveillez les soldes grâce à Signé Local! Si vous êtes en période de réduction, ÉVITER à tout prix ce site. Conseil d’amie pour votre carte de crédit!

Pour enfant seulement…NOT!

L’ONF a créé une application pour les jeunes de 9-12 ans qui se veut un moyen d’enseigner l’entraide et le développement durable sous forme de jeu. On les guide à devenir des innovateurs sociaux! Rien de moins! Sur la page web de J’aime les patates (oui, oui c’est le nom du jeu!), il y a un guide assez rigolo, mais tout de même crédible pour devenir un innovateur social en 10 étapes faciles!  Les créateurs ont même laissé des outils pour les parents et les enseignants pour les aider à lancer « subtilement » la conversation sur des enjeux sociaux comme la surconsommation. Pis en plus, ben le jeu est amusant! Quoi? Il fallait bien que je le teste avant de vous en parler! Hihihi!

Outils web: j'aime les patates

Pour les plus « old school » qui préfèrent se tenir loin de tout ces appareils du diable…hihihi, je vous recommande d’ajouter le livre de Bernard Lavallée (alias, Le Nutritionniste Urbain) « Sauver la planète une bouchée à la fois » à votre bibliothèque! Mieux que ça, aller plutôt l’EMPRUNTER à la bibliothèque de votre quartier!

Livre nutritionniste urbain

Alors, que ce soit sur votre mobile, votre tablette, votre portable ou dans un bon vieux livre, je vous souhaite

BONNE LECTURE!

Partagez-moi vos outils webs écolos préférés en commentaire SVP!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *