irage

Virage VERT 8


Mon virage grano VERT!

J’ai toujours été celle qui passait pour la grano dans mon cercle d’amis. Tsé, celle qui traîne ses achats dans ses mains pour ne pas prendre de sacs quand elle a oublié les siens ou qui se bat avec la caissière de l’épicerie pour qu’elle ne mette pas le casseau de bleuets en PLASTIQUE dans un autre sac de PLASTIQUE ou qui demande à son chum de lui construire un bac de compost avec du bois de palette recyclé. Franchement, je ne trouve pas que mes habitudes méritent l’adjectif de « grano ». Au contraire, pour moi, c’est le gros bon sens!

Pour tout vous dire, je trouve que je n’en fais pas assez pour ma planète avec le recyclage, le compost et la réutilisation… Il y a tellement de petits gestes simples qui ont un gros impact sur l’environnement. Par exemple, si 50 000 personnes (soit 1,25% de la population du Grand Montréal) se donnent la mission de dire « NON » au sac de plastique tous les jours pendant un mois, nous économiserons un million cinq cent mille sacs de plastique!!!

 

Alors, voici la liste de mes intentions éco responsables pour 2016:

 

RÉDUIRE!

Le premier dictat de tout écolo qui se respecte! Ma maison n’est pas très grande et avec l’arrivée de bébé, on dirait qu’elle s’est miniaturisée la pauvre! On avait beaucoup de choses inutiles, mais là, c’est complètement fou!!!! Alors, ma mission: épurer! Comment faire? Tsé, le bac de notes de cours du cégep que tu gardes depuis 9 ans… Un, elles ne sont sûrement plus d’actualité et deux, si tu n’y as pas jeté un oeil depuis la fin de ton DEC, eh bien, tu ne les regarderas JAMAIS! Alors: recyclage! La déclinaison de paires de jeans que tu t’es achetée depuis ton accouchement parce que tu fonds de mois en mois et qui encombre ta garde-robe: DONNE-LES!!! Il existe plein d’organismes comme Le coin du partage et L’Actuel à qui on peut aller porter nos boîtes de vêtements. Les restants de matériaux qu’on garde juste au cas où: Éco-centre! Les jouets et vêtements de bébé: ton amie qui vient d’accoucher! Il y aussi des TONNES de pages Facebook dédiées à la vente d’articles usagés, fake GO GO GO, vente de garage à l’année!

Réduire veut aussi dire, diminuer sa consommation à la source! Par exemple, quand on fait le ménage de notre garde-robe pour donner les vêtements trop grands, trop petits ou démodés, on en profite pour faire un petit inventaire pour mieux cibler nos besoins réels et ainsi moins succomber aux vilaines tentations en boutique… Vous SAVEZ de quoi je parle!

Petit truc 101 de l’élagage de la garde-robe: les morceaux auxquels nous vouons une affection profonde et inexpliquée, mais que clairement on ne porte jamais! On les met dans une boîte à l’abris de notre regard pendant 1-2-6-12… mois et si on n’a pas pensé les mettre: EXIT!

 

 

MODIFIER NOS HABITUDES DE CONSOMMATION

Depuis quelques mois déjà, j’ai entrepris de remplacer systématiquement les produits commerciaux que j’utilise pour mon hygiène personnelle ou pour l’entretien de la maison par des produits « gentils »  pour l’environnement, fabriqués localement et idéalement vendus en vrac. Alors, quand je vais finalement terminer mon 300 gallons (!!!)  de détergent à lessive du Costco, ben je vais réutiliser le contenant et aller le remplir d’un savon certifié Écologo, sans phosphate, non testé sur les animaux, fabriqué au Canada et vendu en vrac à la merveilleuse boutique Vert & Essentiel (je vous parle de mon amour fou pour cette boutique ici)! Il y a une solution éco responsable pour pratiquement tous les produits que l’on utilise. Et changer une habitudes c’est tellement plus simple qu’on pense, il suffit de s’informer ou de lire mon blogue! Mouhahaha!

 

 

INSPIRATION: ZÉRO DÉCHET

BON! Je vais être honnête avec vous, je suis une fille de convictions, mais je suis loin d’être parfaite, je ne lave pas toujours mes Ziplocs pour les réutiliser et WHAT? j’utilise des Ziplocs…! Il y a deux ans, j’ai lu le livre de Béa Johnson, la reine du Zéro Déchet. J’ai trouvé ça inspirant, mais je n’étais pas rendue là… Dernièrement, j’ai vu quelques reportages comme celui-ci et LÀ je me suis sentie plusss prête, mais… le fait de vivre en région m’a tellement découragée! Je ne voyais pas comment je pourrais produire l’équivalent d’un pot Masson de déchet par mois avec le SURemballage non recyclable dans toutes les épiceries de ma ville! C’est là qu’une amie m’a parlé d’une jeune maman de Salaberry-de-Valleyfield (ma région!!!!) qui a changé son mode de vie il y a un an et nous partage, entre autres, sur son site Tendance Radis, son « circuit » zéro déchet. JE CAPOTE!!! Et je vais vous en parler davantage dans les prochains mois…

Alors, pour 2016, je souhaite m’inspirer de ce mouvement pour changer quelques habitudes et surtout réfléchir à l’impact des gestes de consommations que nous posons machinalement chaque jour.

Baby steps…

 

 

PERMACULTURE

Je jardine beaucoup et passionnément, mais c’est avant tout un loisir et un exutoire pour ma santé mentale :) Cette année, je n’ai plus d’excuse de grosse bedaine ou de bébé qui mange la terre de mon jardin, alors j’ai pour objectif de mieux penser mes récoltes. Concrètement, me faire un PLAN! Évaluer nos besoins, prendre en considération les relations entre les espèces plutôt que l’esthétisme et surtout, ENFIN utiliser mon beau compost!!!

 

Par le biais de mon blogue, je vais vous partager mes bonnes comme mes moins bonnes expériences et j’espère de cette façon vous aider, mais avant tout vous inspirer vers un mode de vie plus grano, eh…VERT!

 

Et vous, qu’elles sont vos intentions vertes pour 2016?

 


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 thoughts on “Virage VERT